LE MIRACLE EUCHARISTIQUE DE LOURDES



Le  7 novembre 1999, dans la basilique souterraine St Pie X à Lourdes, à l'occasion de l'Assemblée plénière des  Évêques de France , une  messe solennelle  fut présidée par le Cardinal Louis-Marie Billé, archevêque de Lyon, concélébrée entre autres par le Cardinal Jean-Marie Lustiger (archevêque de Paris, à la droite du Cardinal Billé), par plusieurs dizaines d'évêques et de prêtres et l'ensemble des supérieurs de monastères trappistes dans le monde (le Supérieur général étant à la gauche du Cardinal Billé).  

Pendant l'offertoire, le célébrant avait placé sur l'autel deux hosties beaucoup plus grandes que les autres, destinées à être partagées entre les nombreux  concélébrants autour de l'autel. Grâces aux différentes  caméras, on aperçoit clairement les deux hosties posées l'une sur l'autre, formant un corps unique, de sorte que l'on ne remarque pas qu'il y en a deux. Elles sont posées sur la patène et y adhèrent parfaitement.

Au  moment de l’épiclèse, c'est-à-dire lorsque les prêtres étendent les mains en invoquant l'Esprit Saint (prière adressée à Dieu le Père pour que l’Esprit Saint descende sur les offrandes du pain et du vin pour qu’elles deviennent le Corps le Sang du Christ), il se produit quelque chose d’extraordinaire : lorsque les  concélébrants  prononcent les paroles: “en répandant sur elles ton Esprit”, l'hostie supérieure se détache de celle de dessous en se soulevant. Le mouvement est impressionnant : l'hostie s'élève comme mue par un ressort et après trois ou quatre oscillations dans l'air, celle-ci prend une position fixe, horizontale, à environ 2 centimètres au-dessus de l'autre. Le phénomène dure tout au long de la prière eucharistique, l'hostie demeurant en lévitation.

Le Cardinal Billé semble imperturbable devant le phénomène ; bien "obligé" de poursuivre la célébration de la messe en son moment central et alors que des dizaines de prêtres et évêques chantent avec lui la prière eucharistique.

Les images ont été filmées en 7 séquences (angles de vue différents) par l'équipe du  "Jour du Seigneur" sur France 2, et le prodige constaté  en direct  par des millions de téléspectateurs.  Il se trouve que les images télévisées sont riches en gros plans au point de pouvoir apercevoir nettement la couleur du vêtement des  concélébrants  entre les deux hosties.

L’analyse de la vidéo montre bien dans l’intervalle entre les 2 hosties la couleur de la chasuble verte, la couleur des mains du cardinal, la couleur du mur, le pied de la croix dans le fond : cet espace entre les deux hosties évolue en fonction des mouvements des concélébrants : tout correspond, il y a bien un espace vide entre les deux hosties.

“Le jour du Seigneur” a certifié que le phénomène s’était réellement passé, et que leurs techniciens n’avaient aucune explication à lui donner. Des experts ont longuement examiné les enregistrements de ces images et ont écarté toute possibilité d'illusion optique ou de trucage. Le cardinal Billé a bien évidemment constaté ce phénomène et a recommandé aux Évêques, à l’époque, de garder le silence. Plus de 10 ans après l'événement et alors que le Cardinal Billé est décédé, il est bon de reparler de ce miracle extraordinaire qui mérite d’être connu par le plus grand nombre.




VIDÉOS












Aucun commentaire: